Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Marques de Tâcherons

Ce blog est jeune et cette rubrique nouvelle, soyez indulgents.

Translation

 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 
4 novembre 2011 5 04 /11 /novembre /2011 08:30

 

" Le rire châtie certains défauts

à peu près comme la maladie châtie certains excès. "

 

Henri Bergson dans : Le Rire




C'est certainement en partant de ce postulat.....

....Que le taggeur a créé cette oeuvre.


38 - Grenoble - Personnages de Tag
 

" Le rire est satanique, il est donc profondément humain. "

 

Charles Baudelaire dans : De l'Essence du rire




Ces parodies de personnage sur cette porte....

... seraient donc humains....

... puisqu'ils rient !

38 - Grenoble - Les Tags me sourient
 
Mais, j'y pense.....

... Ces personnages rient de nous voir passer....

... en essayant de comprendre pourquoi ils rient !

Qu'en pensez vous ?


Photographié à Grenoble M'sieur et m'dame, si tu cliques, t'en vois d'autres.
 
Cliquez
pour admirer d'autres "tags"
Partager cet article
Repost0

commentaires

T

De drôles de petits bonhommes ! Ces tags me font penser aux "lapins crétins" !!!! Quelle imagination !!!!


Répondre
L


Oui, tu as raison. L'association avec ses lapins me semble évidente aujourd'hui.



N

Mais qu'est ce qu'il a voulu écrire? byc? ruk?....???


Répondre
L


Il a voulu écrire , heu, un mot magique peut être.


Cela transporte dans un pays imaginaire.



M

Je pense que ce ne sont pas des vrais rires puisqu'ils demandent la permission... Des rires un peu forcés alors, ou retenus...


Répondre
L


Voila une vision que je n'avais pas. Alors, ils ne seraient pas heureux d'être là ?



M

euh...tu les vois rire?


Répondre
L


Vivi, ils se gaussent. Mais je ne connais la raison.



C

Puisque nous pouvons en sourires de les voir ainsi ..pourquoi ne se moqueraient ils pas de nous ..
Bien vu
Bises


Répondre
L


Au début, j'y avais pensé. et puis, leurs yeux ne me regardaient pas donc, je pense qu'ils sont dans.... un monde parallèle.